Une communication judicieuse…

Si votre ennemi est public, vous pouvez avoir besoin de communiquer à son sujet.

Pas forcément pour convaincre, mais pour qu’il sâche qu’il fait l’objet d’une campagne d’information dont l’esprit lui échappe…

Histoire de le déstabiliser.

Avec un ennemi public – la Mairie ou le Député de votre Ville, l’Assoce de mes Deux, la Loge Machin, le Syndicat des Braillards – l’anonymat se justifie sans problème.

Votre information peut se faire sur une page écrite, sur le mode ironique et pas trop long, afin d’être lu. Ou de façon lapidaire et frappante sur un format 10/15 sur un post ou un auto-collant.

Mais dans tous les cas, puisque l’anonymat vous épargne le tractage de la main à la main, mieux vaut judicieusement utiliser les supports de portage.

Soit vous utilisez la Poste, soit les services anonymous pour les mails, ou encore vous glissez discrètement vos messages dans des endroits où ils ont un maximum de chances de toucher un grand nombre de personnes.

Qui informer ?

Tous ceux qui pourront rapporter à votre ennemi les « bruits » qui circulent sur lui, donc avant tout les puissants qui gravitent autour ou éventuellement sont en concurrence avec lui ( ça peut aider )… Inutile d’informer des minus qui ne peuvent rien et s’en tapent. Si vous utilisez la Poste pour une cinquantaine de personnes d’un poids assez important, votre ennemi aura l’impression que vous avez informé la ville entière. Effet garanti.

A ce sujet je vous signale un truc très efficace pour « gonfler » un max l’effet courrier : scannez un petit tampon bien connu des entreprises et administrations ayant à envoyer beaucoup de courriers identiques à beaucoup de personnes simultanément :

ENVOI EN NOMBRE

Et mettez le sur les dix, vingt ou cinquante courriers (selon vos moyens) envoyés. …Et surtout, parmi les destinataires  …. envoyez un tract à votre ennemi lui même. Par exemple, une municipalité qui envisage de spolier les habitants d’un quartier par une promuiscuité dérangeante et entend bien prendre de court toute contestation…et qui voit balancé les attaches personnelles du Maire expliquant un choix plutôt qu’un autre, cela peut vous mettre l’édile dans un état assez embarrassant.

Maintenant vous pouvez semer à tout vent. Comme il est hors de question de tracter directement, où déposer vos informations?

Sauf dans un cas où une population groupée en un lieu précis peut être intéressée par vos révélations et où il faut cibler les boîtes aux lettres – mais dans ce cas, l’envoi par la Poste est préférable – un document trouvé par hasard a dix fois plus de chance d’être lu que celui qui est déposé dans ce but dans votre boîte aux lettres, c’est ainsi. Avoir l’impression de tomber par hasard sur une info la rend plus crédible que si elle vous a été mise sous le nez volontairement…

Par contre, tout support destiné à la lecture est un endroit génial pour déposer une info et avant tout les livres des médiathèques (avant que les kindle les aient tous remplacés), les journaux papiers, les piles de documents et imprimés mis à disposition du public dans les lieux qui lui sont destinés … Vous pouvez mettre vos petits posts discrètement …

Pour les auto-collants, les ascenceurs, avec leurs portes coulissantes sont une aubaine. Collé durant votre parcours, ils disparaissent au moment où vous sortez pour se dévoiler aux passagers suivants dès qu’ils sont captifs et que vous êtes sortis. Généralement, sauf à être directement concernés, personne n’enlève un auto-collant sur une porte d’ascenseur. La porte est un élément angoissant pour tout claustrophobe, si elle ne s’ouvre pas, cela peut être source de problème, nul ne touche à la porte…

Mais toutes sortes d’autres endroits peuvent recevoir des auto-collants.

1 réflexion à propos de “ Une communication judicieuse… ”

  1. « Si vous utilisez la Poste pour une cinquantaine de personnes d’un poids assez important, votre ennemi aura l’impression que vous avez informé la ville entière. Effet garanti. »
    ABSOLUMENT !
    Et en voici une preuve noir sur blanc en béton pour étayer votre affirmation :

    Ceux qui ont réagi, par contre, ce sont deux élus du conseil municipal de Muret, Monique Marty (communiste) et Guy Montariol (ancien Verts). Ils ont porté plainte mardi 15 août après avoir reçu deux courriers, les 11 et 12 août. (…) « Nous avons porté plainte pour intimidation, menace, harcèlement, diffamation et droit à l’image » explique Monique Marty. « Effectivement » reprend Guy Montariol, (…) Mais ce qui m’a le plus ennuyé, c’est que je ne sais pas s’ils n’ont pas envoyé ce type de courrier à toute la ville ».

    Source : http://www.ladepeche.fr/article/2006/08/17/63566-les-racistes-d-internet.html

    > Pour les auto-collants, les ascenceurs, avec leurs portes coulissantes
    ascen–S–eurs

    Pour ceux qui manquent de pratique dans la rédaction de tracts, une bibliothèque de documents « standards » contre un sujet de fond, l’islam et les mosquées, est à leur disposition sur http://sitamnesty.wordpress.com/argumentaires/
    Sur ce sujet, il n’y a même pas besoin de rédiger des « révélations » justifiant la diffusion des documents précédents, vous trouverez ces « révélations » aussi sur internet : http://sitamnesty.wordpress.com/avertissement-ozelu/#option1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s