Trop d’impôt, trop de corbeaux…

« Trop d’impôts tue l’impôt », tout le monde connaît.

Pourquoi donc cette allusion aux « corbeau » ? Vous le savez, nombre d’administrations n’hésitent pas à travailler avec l’aide ce ce volatile de mauvaise réputation. La fin justifie les moyens n’est-il pas et le fait d’agir sous la haute autorité du Service Public de l’Etat libère de tout scrupule éventuel ou de toute remarque émise par des esprits chagrins.

Le vulgum pekus qui envoie une lettre anonyme de dénonciation d’adultère à son voisin est un vil corbeau, s’il prévient le fisc que ce même voisin fraude, c’est un informateur bien évidemment..Le citoyen ordinaire est donc à la merci de la jalousie du premier venu….

TA-XER ! Faire payer les riches…Rien qu’à ce mot, toute une France entre en transes… Qu’on lui démontre que trop d’impôt est néfaste à l’économie et que ce qui est pris aux plus favorisés ne va pas forcément revenir aux autres, elle ne veut rien savoir… Parce que pour elle, un pouvoir à sa convenance ne « prend » pas aux favorisés, il « reprend » (ce que ces derniers ont volé aux plus démunis, le sous entendu est d’une telle évidence pour elle qu’elle ne prend pas même la peine de le préciser). C’est la France du camp du Bien et si son raisonnement vous échappe c’est que vous êtes intrinsèquement mauvais, classé dans une espèce appelée progressivement à disparaître… estimez-vous heureux qu’ils ne cherchent pas en plus à accélérer ce processus appelé « sens de l’histoire »…

Et régulièrement cette France justicière parvient à amener ses champions au sommet du pouvoir politique…Comme ses attentes ne sont pas satisfaites et que l’économie plonge, l’autre France reprend le dessus… Mais jamais la première n’acceptera ses erreurs. Ni surtout que ceux qu’elle dénonce sont des proies faciles … et que les gros fraudeurs spoliateurs du bien commun sont rarement importunés par le pouvoir… puisque, puisque… enfin vous me suivez. Alors, parfois, une petite lettre de dénonciation…..

De plus, à ces psychopates précités, il faut ajouter, selon les mots mêmes des fonctionnaires concernés, l’employé licencié ou la maîtresse abandonnée… Ou le voisin jaloux… Toute une France qui dénonce allégrement. ….Aux Impôts, à l’URSSAF, aux sercices de l’Hygiène, à tous les services concernés par de menus infractions propres à exciter le zèle des Glandus de la Milice….

Imaginons, ce n’est pas un conseil…. Imaginons seulement…

Imaginons qu’un certain nombre de farceurs se mettent à multiplier sciemment les dénonciations …. bidons à tous ces sympathiques fonctionnaires dont le travail est fourni sur un plateau par la bêtise, la jalousie, ou le besoin de vengeance de la France frustrée…

Imaginons que ce soit fait intelligemment…Que le dénonciateur psychopathe choisisse bien un nom plausible mais introuvable à une adresse tout aussi plausible mais bidon. Le nom plausible c’est le nom authentique, pas trop courant comme Dupont et Martin mais relativement répandu dans la ville où réside le pseudo fraudeur. La France est riche de patronymes divers liés à la diversité culturelle de ses provinces historiques…. Il y a des noms typiquement bretons,  provençaux, alsaciens, limousins, basques, corses et parmi ces patronymes, certains sont très répandus, d’autres moins, connus seulement dans leur région d’origine,  patronymes qui fleurent bon « l’authentique »… Pour l’adresse, l’intelligence consiste à rester dans la norme, si la rue du Four n’a que 50 numéros, ne pas faire crécher le fraudeur au numéro 300 mais plutôt au 55.

Imaginons nos braves fonctionnaires perdant leur temps dix fois plus qu’auparavant à commencer des enquêtes qui n’aboutissent pas. Dans une  multitude d’endroits…Sauf les services qui répriment des infractions ignobles comme les maltraitances aux faibles ou aux animaux, n’auriez-vous pas envie de rire ?

C’est vraiment grave, mon Dieu que personne ne s’amuse à faire cela. Un monde où les « redresseurs de torts » ont de telles facilités pour exercer sans risques leur glorieuse activité au détriment des pécadilles des faux puissants ne doit pas disparaître…

Prions mes frères pour que cela ne se produise jamais…Que le contrôleur Marcel Panzer puisse passer trois jours pour s’apercevoir que Jacques Leblanc, carreleur au chômage, travaille…au noir et gagne si bien sa vie qu’il s’est construit une piscine dans son jardin au 70 de la rue Pasteur, numéro correspondant à un terrain non bâti et qu’il n’y a aucun Leblanc rue Pasteur ; que Jacques Masson n’a pas aménagé un étage supplémentaire au grenier de sa maison du 18 rue Georges Sand sans le déclarer aux services des Impôts locaux, car à ce numéro on trouve un garage dont le toit est plat, et aucun Masson dans le quartier de la rue Georges Sand ; et qu’il n’y a pas plus de madame Mamère dans l’immeuble B de la résidence des Tilleuls qui garderait cinq gosses sans être déclarée…

Pourvu que cela ne se produise jamais…

3 réflexions à propos de “ Trop d’impôt, trop de corbeaux… ”

  1. Cela fait un bon moment que je n avais pas denicher un billet de ce niveau !!!

  2. Encore un grand merci pour toutes ces informations

  3. Tres instructif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s