Nuisibles

Le diable se cache dans les détails…

Où chercher ?

Les nuisances sociétales les plus graves ne font pas forcément couler le plus d’encre au moment où s’opèrent les conditions de leur mise en place. C’est quand le citoyen ordinaire y est confronté qu’il constate qu’un réglement ou une loi aberrante a été voté… Peut-être va-t-il écrire à son député qui lui répondra qu’il lui faut sensibiliser une multitude de citoyens à ce problème juridique pour obtenir qu’il lui soit apporté une solution législative. Et s’il trouve les autres victimes du phénomène et s’engage dans cette voie légale, il va vite comprendre qu’à l’intérêt général bafoué correspond des intérêts particuliers puissants qui vont l’entraver par toutes sortes de moyens…. S’il parvient à ses fins, il mettra au moins 20 ans, attendu qu’il vaut mieux que la majorité qui prendra la mesure réparatrice ne soit pas celle qui avait fauté par « mégarde » auparavant, les élus n’aiment pas qu’on leurs rappellent leurs bêtises.

Une loi à fort effet d’annonce et apparemment espérée par la majorité des électeurs peut-être complètement anihilée par les amendements votés et déposés en douce, quand nos élus dorment ou ont laissé consignes à leur voisin… C’est l’heure des « chargés de mission » oeuvrant pour les lobbies les plus divers qui vont de la finance aux apprentis sorciers des tous les délires dogmatiques…Ces dispositions qui passent en douce n’ont pas fait l’objet de débats, car ils n’auraient jamais obtenu l’aval d’une majorité de l’opinion, tous bords confondus. Mais une fois adoptés, curieusement, ils font rarement l’objet d’une remise en cause ultérieure ( voir le cas des réglements sur la squatt), et surtout, le nom de ceux qui ont fait passer leurs petits coups en douce, ont intérêt à se faire oublier…

Les pages attachées à celle-ci ont pour objet de faire connaître les noms des élus qui ont favorisé les mesures les plus ubuesques, les « nuisibles » …. Les espèces classées nuisibles sont chassables : ici il s’agit de les chasser de leur siège d’élu en livrant les infos à leurs adversaires pour les prochaines échéances… Et aussi peut-être les voir finir dans la même misère que celle que leur inconséquence a causé à de nombreux Français, électeurs ou pas…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s